· 

Parlons Tarologie

Parlons peu et parlons bien. Je m'en viens tordre le cou aux idées reçues et surtout à cette ignorance qui se veut savante, attitude neuro-épidémique qui contamine bien des esprits...la connaissance étant, entre autre, ce qui les libère.


Avant de se lancer dans un exposé sur ce qu'est la tarologie commençons par voir ce qu'elle n'est pas.


Elle est souvent confondue avec la taromancie ou cartomancie. Ces deux termes dans leur construction étymologique nous indique qu'il s'agit de la pratique de la divination ou prédiction par l'utilisation des cartes ou des tarots. Nous sommes donc ici dans une des expressions  de la voyance dont le caractère prédictif est délicat puisque soumis au temps et à l'espace, tous deux en perpétuel changement et mouvement. La cartomancie est faite pour ce qui relève du quotidien, des questionnements uniquement horizontaux, pour ne pas dire terre à terre. Traditionnellement on se servait d'un jeu de 32 cartes(+ou-) très simple avec les figures connues des piques, cœurs, carreaux, trèfles. Tout cela a bien sûr évolué, principalement avec Melle Lenormand (18-19e) qui a donné à la cartomancie ces lettres de noblesse...et à la noblesse  (de l'époque) sa cartomancie.


Donc la tarologie n'est pas de la cartomancie ou de la voyance.
Étymologiquement la tarologie nous parle de l'étude ou la science des tarots. "ologie" comme dans biologie, psychologie, chronologie, archéologie, anthropologie, bobologie.


Le terme tarot se dit aussi arcane signifiant secret.  Nous entrons donc de plain-pied dans un champ d'interprétation et de compréhension des arcanes et des symboles, ces derniers étant représentés bien évidement sur les tarots. Des symboles dessinés sur des arcanes...voilà ce que sont les tarots. Ils comptent 78 arcanes répartis entre majeurs et mineurs. Certains en remontent l'origine au moyen-age, d'autres à l’Égypte ancienne, d'autres aux atlantes (houhou je viens de perdre les historiens classiques !)


Les symboles sont connus et utilisés depuis la nuit des temps et nous les retrouvons dans l'art pariétal de la période préhistorique. Certains sont universels comme la spirale, l'arbre, la lune, le soleil, d'autres sont plus culturels (la croix, le loup, la chouette, l'ankh) ou individuels comme les logos. Ils sont partout et de tous temps, de toutes cultures et de toutes civilisations. Ils incarnent une puissance, une idée spirituelle, un pouvoir, une force, une divinité tutélaire, etc ... Ils nous parlent de nos racines communes, humaines, archétypales au sens jungien du terme. Sans nous en apercevoir pour autant, nous sommes entourés de symboles en permanence et ils s'adressent directement à notre psyché. Les publicitaires, les communicants (politiciens, religieux, influenceurs) le savent très bien et s'en servent pour induire des attitudes de manière subtile.


Les arcanes quant à eux définissent les secrets, les mystères. Ils parlent de ce que l'on ne voit pas, ne comprend pas, ne connait pas, de ce qui est caché. Sauf si l'on est un ou une initié(e) !
Au regard de ces éclairages nous comprenons dès lors que la tarologie est la porte ouverte vers l'inconscient au sens élargi du terme. Inconscient personnel, inconscient familial, inconscient collectif, inconscient akashique (vies antérieures). Du personnel au transgénérationnel, du profane au sacré, du quotidien au trans-personnel les tarots expriment les secrets de notre psyché humaine aidant par là même à révéler ce qui doit l'être. Rendre conscient ce qui ne l'est pas ou plus.


De ce point de vue un tarologue devient donc un accompagnant, un révélateur, un "aidant à conscientiser" ce qui inconsciemment ou subconsciemment nous limite ou nous empêche dans notre vie. Ce qui nous agit à notre insu peut alors être mis en lumière grâce à la science tarologique. Nous comprenons dès lors pourquoi certains psychothérapeutes s'en servent parfois dans  leurs séances d'accompagnement. Divan ou tapis  ? Je ou Jeu ?


Départi de l'image désuète du diseur de bonne aventure, le tarologue devient alors un guide !
Ceci dit, nous pouvons retrouver dans l'usage des tarots un aspect prédictif, une indication sur ce qui pourrait advenir dans les quelques mois qui s'en viennent. Ceci s'expliquerait selon moi, par le fait que par la tarologie nous interrogeons certes l'inconscient de la personne mais aussi et peut-être surtout, son âme, ses guides, ses alliés spirituels tutélaires. Les uns comme les autres peuvent avoir accès aux lignes du temps, aux potentialités du futur dont les racines sont autant dans notre passé que notre présent. Logique !


De fait, nous pouvons sans équivoque aucune, considérer la tarologie comme une guidance de vie, une guidance spirituelle. D'autant qu'un vrai tarologue va sentir les cartes et non les penser. L'intuition du pratiquant est d'une grande importance. Ce qui en soi est normal puisque ce sont les inconscients, les âmes, les guides  qui parlent au travers des symboles. Autant ceux du consultant que ceux du tarologue. Il s'agit là bien d'un Art ou se mélangent la science du symbolisme, la conscience de l'intuition, l'inconscient personnel.


Il faut tout de même partir du postulat que le hasard est le nom que prend notre inconscient ou nos guides pour passer incognito. Et donc si tel ou tel arcane sort au tirage c'est que c'est le message ou la réponse à recevoir. Ni plus ni moins. C'est la même logique qui nous pousse à mettre un pantalon rouge un matin et pas celui d'une autre couleur. Ou que ce soir-là on a envie de manger un pizza à tout prix et pas autre chose...et que si on n'écoute pas l'appel pizzaiolesque on va faire une indigestion de la petite salade d'apparence plus raisonnable pour la ligne. Faut-il encore être dans cette écoute subtile de la grasse pizza versus la chiche salade. Bien entendu !


La tarologie repousse les limites, les frontières du réel si nous la comprenons telle qu'elle est véritablement. Elle nous guide dans les profondeurs de l'être. Pour cela il est clair que le tarologue se doit d'être un bon scaphandrier qui a facilité et aisance à descendre là où peu peuvent s'aventurer par la simple pensée analytique.

Dans sa structure symbolique le tarot avec ses arcanes majeurs et mineurs nous parlent d'un voyage, le voyage du Fou ! L'aventure intime et spirituelle de celui qui est sur Terre et se lance dans les périples de l'incarnation. D'épreuves en initiations le fou devient l'initié de la Vie afin justement d'en percer les mystères, les arcanes. L'aventurier, l'apprenti sage progresse, évolue, grandit, se transforme, meurt et renaît à lui-même ! Il apprend des leçons de vie, il apprend à se connaître pour connaître les secrets de la vie, il apprend à se guérir des blessures de sa vie, il apprend à s'éveiller à la Vie. Il apprend qu'il est la Vie !


 Les tarots nous parlent de cette initiatique chemin de vie. Ils nous aident à comprendre où nous en sommes dans le parcours, nous encourageant à poursuivre, nous révélant ainsi à nous même, nous aidant en nous annonçant quelles pourraient bien être les étapes suivantes. Tout devient alors clair, simple, enthousiasmant. La fatalité disparait, laissant place à un processus alchimique de transformation de l'être. S'éveiller à la Vie, s'éveiller à soi-même, aimer la Vie, s'aimer soi-même. N'est-ce pas là le sens véritable d'être vivant ? Aimer la vie autant que soi m'aime ?


Quoi qu'il en soit c'est ainsi que je le vis et le ressens en moi-même !
En tant que chaman, appelé par le monde spirituel, la tarologie est entrée dans ma pratique comme un outil de plus et en complément des voyages chamaniques. Déjà un voyage chamanique est un accès direct avec l'âme du consultant, ses guides et autres totems tutélaires. Le langage de ces derniers est justement symbolique, métaphorique, archétypal. Alors pour moi les tarots sont les représentations physiques de ce que je connais déjà intimement dans le monde de l'Esprit lorsque je fais un voyage pour un(e) consultant(e).

 

Comme me l'ont suggéré les Alliés, une séance en tarologie est comme un voyage au tambour. Avec cette spécificité toute particulière d'une interactivité plus marquée avec le ou la consultant(e). Et ainsi d'obtenir plus de précisions, de détails. Dans cette interaction le tarologue peut couvrir avec de nouvelles cartes obtenant des compléments d'informations, des subtilités. La séance est évolutive au travers du tirage et de la liberté offerte dans le moment présent. La liberté étant un beau présent !


C'est une aventure chamanique dans le monde du milieu, le voyage  au tambour se faisant principalement dans les mondes d'en-bas et d'en haut. Les chamans ont toujours, entre autres, été sollicités de tout temps pour leur capacités de divination, pour lire les oracles. Les pythies, les devins, les druides, les aruspices etc...ont toujours accompagnés les hommes et les femmes, gens du peuples, rois et reines, dans leurs décisions et leur destinées.


Pour ma part, les arcanes tarologiques deviennent des couloirs d'énergies aidant ou facilitant, la guérison en dégageant de l'inconscient ce qui empêche l'accès au bien-être, à l'abondance, etc...en libérant tout ce qui  pourrit la vie de tous les jours. Ce n'est ni une panacée pour autant ni une fin en soi non plus. Il faut raison gardée. C'est simplement un outil facilitant des prises de conscience ou des prises de décisions.


Voici quelques exemples de ce que l'on peut demander aux tarots.


"Est- ce que mon projet est viable en l'état ? Quelles en sont les énergies et/ou les aspects de ma personnalité limitant ou bloquant la situation ? Quelles sont mes forces cachées pour réussir ? Quelles sont les ressources extérieures sur lesquelles je pourrais compter ?"


Que dois-je comprendre pour être mieux avec moi même, avec les autres ou dans ma vie en général ?


Quelles sont mes croyances limitatives au sujet de ceci ou de cela ? Quelles sont les forces inconscientes, cachées ?


Où en suis je dans les 12 aspects(maisons astrologiques) de ma Vie ? (Soi, le couple, le foyer, le travail, la carrière, les amis, la spiritualité, les épreuves, etc...)


Quelles sont les potentiels cachés de mon prénom, les forces et faiblesses de cette vibration de naissance ? Quelles en sont les évolutions ?


Où en suis-je avec mes chakras et ce qu'il induisent dans les aspects concernés de ma Vie ? Ancrage, communication, ouverture du coeur, créativité... ?


De quoi ai-je hérité de ma lignée maternelle, de ma lignée paternelle ? quelles en sont les influences involutives ou évolutives ?


Quelles relations inconscientes ai-je avec moi-même, avec mon ou ma compagne de vie, mes enfants, mon père, ma mère, mes frères et sœurs (ohoh se serait le bonheur), mes amis, mes guides, la nature, la Pachamama, ma spiritualité, les ouistitis du Ghana (non là je plaisante), la Vie, etc....


Où en suis-je dans le/mon voyage du Fou ?
etc, etc, etc...


A chacune et chacun de formuler ses demandes, ses intentions...exactement comme pour un voyage chamanique. Et si la formulation se révèle compliquée et ben zou ! on fait un tirage pour savoir pourquoi nous n'arrivons pas à savoir  ce que l'on veut dans sa vie ! Frisage de moustaches assuré !


Nous voyons que sur les plans existentiel, personnel, professionnel, familial, karmique, émotionnel, psychologique, spirituel etc... nous disposons d'un formidable outil pour de manière plutôt ludique et agréable (les tarots et oracles modernes révèlent un très beau travail d'artistes qui sont les véritables inspirés dans cette affaire de symbolisme) pour aborder tout en douceur et en force les questionnements et autres besoins de guidance. Ce que je trouve également de magique c'est que les tarots et leurs graphismes esthétiques parlent à notre enfant intérieur.

Ce qui est un sacré atout pour faire advenir l'improbable et le merveilleux dans nos vies.

N'est-il point ?
Oui et c'est taro-logique !


Stéphane

consultations...

Écrire commentaire

Commentaires: 0