· 

Il était une fois... éam

Tout commença un beau matin de janvier 2017.
Ce jour-là je me suis réveillé avec une forte envie de peindre. Rien de précis. Juste un appel à m'y mettre vraiment sans laisser se dissoudre cet élan. Déterminé comme jamais, je rassemble le nécessaire et installe un petit coin dans le salon ouaté de la maison. Ainsi cet espace dédié est toujours à portée de main, toujours prêt à m'accueillir. J'avais déjà noté que si je dois mettre en place le matériel avant de commencer, cela peut avoir raison de ma motivation et éteindre le feu créateur.


Tout est alors en place. Je commence avec un point, un trait. Une première toile nait. Sympa me dit on. Soit. Je poursuis, je cherche, je jette, je recommence...le processus créatif est amorcé. Faire et défaire. A cette époque apparaissait souvent sur mon écran intérieur, un motif géométrique en mouvement, symbole d'une intégration d'une vibration. Et si je tentais de fixer cela sur une toile ? Pourquoi pas, j'aime tellement les challenges. Quelques essais laborieux, toujours sympas mais peu concluants à mon goût. Je ressens alors la nécessité de mieux structurer. Je remonte ce fil d’Ariane. Je reçois que je dois mélanger dans le chaudron de la créativité deux fréquences. La géométrie sacrée et l'alchimie. Merci mes Amis pour cet indice.


Après quelques tentatives je commence à m'appliquer, à cultiver la patience et la minutie. Je dompte ce cheval fougueux m'entrainant parfois dans un à-peu-près. Pour le coup je redécouvre un nouveau plaisir. La lenteur et la précision. Non pas la perfection, elle signifie trop la mort. Mais bien l'importance de la vibration c'est à dire la perception d'un ressenti se situant dans un ailleurs, au-delà du mental...Vide de toute attente, de toute intellectualisation, je laisse ainsi une libre circulation de ce qui doit être. Des énergies, comme des présences me traversent. Tantôt du bas du ventre, tantôt du sommet du crâne, de la pulsation au crépitement, elles se rejoignent dans l'espace sacré de mon cœur. Explosion de joie, de plaisir charnel. Le dragon se réveille. Une frénésie créatrice m’enivre. Une joyeuse fringale. J'enchaine les toiles les unes derrière les autres. c'est quasi obsessionnel. J'en perds la notion du temps, de fatigue, de faim, de soif. Plus je crée, plus la joie se manifeste. L'esprit de chaque toile guide mon imaginaire. Tout s'impose, se pose sans que mon mental ait son mot à dire. Ma muse adorée, adore. Elle me donne des ailes.


Les esprits se présentent au fil des jours. Je les aident ainsi à naître sur leurs toiles vierges... Ils se présentent comme des fleurs alchimiques. c'est une "é-vie-danse". Les formes symboliques, les couleurs s'imposent. c'est comme ça et pas autrement. Tout au long de ce processus alchimique, ma conscience se transforme. Les fleurs symboliques sont agissantes, vibrantes. Parfois je me surprends en état contemplatif comme scotché devant le dessin naissant ou abouti.


Des amis, des proches nous rendent visite, remarquent les toiles. Ils apprécient, même ceux qui ne sont pas de la partie. Ces fleurs semblent toucher le "tout-venant".
Et puis viennent les questions. "Que vas tu faire de toutes ses toiles ? " et moi de répondre "je ne sais pas, je n'y ai pas pensé, je crée et c'est ce qui me nourrit". Je décide de les exposer un peu dans le cabinet de soin puis dans la petite salle d'attente. Histoire de voir si hors du cercle des proches, les toiles parlent à d'autres. C'est le cas. De nouvelles questions viennent "tu/vous les vendez ? Combien ?" et moi de répondre "oh, je n'y avais pas songé. Pour le moment j'en suis au simple partage....laissons tout cela cheminer..."


Puis un autre beau matin, l'énergie des fleurs s'est dissipée, laissant place à un autre chose. L'envie d'entrer encore plus profondément dans la matière..."découvrir mes volumes" comme me l'a dit récemment et si justement  une artiste douée.
Je fais quelques essais. mon cœur balance entre la terre et le bois. Ayant une affection toute particulière pour le bois, le choix se fait évident pour commencer.


L'envie de créer une ambiance m'appelle en tout premier lieu. Les bougeoirs s'invitent. Porteur de la flamme de l'esprit ? C'est dans cette étape de recherche et de cheminement que les Esprits se font à nouveaux plus présents dans ce processus. Ils me donnent quelques indices. J'accueille. un peu dubitatif, je laisse ma conscience avancer à petits pas. Le déclic se fait. j'ouvre, j'accepte. Ils confirment. Nous en sommes à l'automne 2017. Je trouve le projet séduisant. A la fois novateur. A la fois traditionnel. Une œuvre de chaman avant tout. Ça vibre, ça résonne. Mon cœur est emballé par l'enthousiasme. Je partage l'idée. Réactions circonspectes. J'ai foi en cette invitation même si je n'ai aucune compétence en menuiserie, en sculpture. Les esprits me font comprendre que c'est justement cela qui est intéressant. Ne pas chercher la perfection tirée au cordon de l'artisan mais œuvrer dans la vibration. Incarner des énergies dans des objets pour aider tout-un chacun dans son cheminement intime. Guider, accompagner, soutenir, potentialiser, stimuler, réveiller...incarner plus encore mon mandat d'incarnation. Ouvrir une nouvelle dimension du guérisseur-accompagnant. Explosion de Joie.


La matière et l'esprit souhaitant l'habiter sont de concert. Ils me guident. Je m'émerveille de ce qui s'en vient, de ce qui descend et me traverse, me transcende. Dans le silence  de mon âme les symphonies se déploient. Les Esprits m'en chantent d'avantage. Ils se bousculent parfois au portillon. Je leur dit "hey les Amis, chacun à son tour, même si mon cœur s’agrandit, se dilate pour vous accueillir tous, je n'ai que deux mains". Le temps de ma matière est lent. Tout se met en œuvre naturellement, simplement. Chaque création requiert du temps, son temps. J'avance sur plusieurs à la fois, laissant l'inspiration se préciser pour chacune. Patience, persévérance, constance. Ma muse est à mes côtés. Elle apprécie. Elle est sous le charme. Elle comprend là où je veux en venir. Là où les Esprits souhaitent me guider. Elle est enthousiaste au possible. La Joie se partage.

 

Ensemble nous donnons le prénom de notre bébé : éam !
Tout en rondeur. Tout en douceur. Tout en élégance.


L'acronyme de l'Esprit, l'Art, et la Matière. Une trinité, symbole de notre vie sur Terre. Faire de nos vies d'êtres incarnés une œuvre créatrice, une œuvre d'Art. Et puis je réalise que ce projet est une des douze commandes des Esprits, reçues fin 2012 ! Apporter dans l'intérieur des logements et habitations des objets vibrants car faits-main avec ce petit supplément d'âme qui fait toute la différence. Sortir du tout en plastique, du "made in ailleurs", de la consommation de masse, de ce qui pollue notre si belle planète, de ce qui contribue à l'exploitation de l'homme, de la femme, des enfants, des animaux, des végétaux, du vivant.


Puis le besoin de me nourrir de la dynamique extérieure s'est fait ressentir . Allez J'y vais même si je n'ai pas encore eu le temps de créer toutes les idées venues en abondance toc-toquer à la porte de ma créativité. Sortir de mon ermitage. Ouvrir et partager. Advienne que pourra. La suite ne m'appartient plus. La Vie fait son œuvre. Les Œuvres font leur Vie.


Je te remercie, toi lecteur, de m'avoir offert de ton temps pour me lire. Je sais ô combien il est précieux. Nos âmes se connaissent de toute éternité. Elles ont choisi de se retrouver sur ce Paradis Terrestre pour participer à la Création.

Et il en est ainsi.
Merci.
Stéphane.

Commentaires: 3
  • #3

    stéphane (mercredi, 09 mai 2018 10:48)

    Merci pour vos appréciations.
    Reconnaitre des qualités chez un être, n'est-il pas re-co-naître aussi en soi même les même qualités ?

  • #2

    Claudine (mercredi, 09 mai 2018)

    Très joliment dit, un régal de mots décryptant cet appétit de création qui te transcende.
    Heureux parcours sur cette nouvelle voie.
    Douces pensées à Steph et sa muse.

  • #1

    Laure L (mardi, 08 mai 2018 23:37)

    Il était une fois un hêtre, un nu main, un Homme nommé Stéphane Lopez avec qui la rencontre a changé ma vie! Sa tendresse, sa gentillesse, sa simplicité... m'a touché m'a plu!
    Merci pour tous ces partages pour toutes ces attentions qui continuent de me toucher au cœur!
    J'adore te lire.